Scanelis https://scanelis.com/ Laboratoire d'analyses animal Fri, 23 Feb 2024 16:10:35 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.4.3 https://scanelis.com/wp-content/uploads/2023/12/cropped-Plan-de-travail-3@512x-1-32x32.png Scanelis https://scanelis.com/ 32 32 Polyomavirus des psittacidés https://scanelis.com/nac/polyomavirus-psittacides/ Fri, 23 Feb 2024 16:00:16 +0000 https://scanelis.com/?p=2074 L’article Polyomavirus des psittacidés est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Virus de la Maladie du Bec et des Plumes (BFDV/PBFD)

Chlamydia psittaci

Maladie de Carré du Furet

SARS-CoV2

Polyomavirus des psittacidés




Télécharger le formulaire PCR NAC

Détection du Polyomavirus des oiseaux (Avian Polyomavirus, APV ou encore Budgerigar Fledgling Disease Virus) par PCR en temps réel.

Indications du test

  • Diagnostic de la « mue française » chez les perruches.
  • Diagnostic d’une infection à Polyomavirus en cas de mortalité brutale de jeunes Psittaciformes.
  • Diagnostic d’une infection inapparente par le polyomavirus chez un oiseau (animal porteur sain).
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale en élevage).
  • Evaluation de la contamination environnementale (cage, volière, …).

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Oiseau malade :
    • vivant seul ou en collectivité : sang total EDTA (+ follicule d'une jeune plume anormale avec pulpe si troubles du plumage)
  • Oiseau asymptomatique :
    • vivant en collectivité :
      • sang total EDTA pour la détermination du statut individuel
      • écouvillon de surface par lot d'animaux (parois cage, poussières, plumes...) : contamination de l'environnement d'un (ou plusieurs) oiseau(x)
    • vivant seul : sang total EDTA

Interprétation du résultat

  • Positif  : Compatible avec une "mue française" ou du portage asymptomatique. Contamination de l’environnement (écouvillons de surface)
  • Positif à la limite du seuil de détection ou charge virale faible / très faible  : Compatible avec du portage sain, une infection débutante ou avec une contamination environnementale du prélèvement biologique
  • Négatif  : Absence de Polyomavirus ou quantité de virus inférieure au seuil de détection du test.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Polyomavirus des psittacidés est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Maladie de Carré du Furet https://scanelis.com/nac/maladie-carre-furet/ Fri, 23 Feb 2024 15:36:50 +0000 https://scanelis.com/?p=2070 L’article Maladie de Carré du Furet est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Virus de la Maladie du Bec et des Plumes (BFDV/PBFD)

Chlamydia psittaci

Polyomavirus des psittacidés

SARS-CoV2

Maladie de Carré du Furet




Télécharger le formulaire PCR NAC

Analyse quantitative et typage de souches (vaccinales/infectieuses) permettant un diagnostic de certitude sur des animaux récemment vaccinés, quel que soit le vaccin utilisé (souches vaccinales disponibles sur le marché vétérinaire français).

Indications du test

  • Diagnostic de la maladie de Carré chez le chien, le furet.
  • Suivi post diagnostic.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale en collectivité).

Caractéristiques du test

  • PCR en temps réel
  • Seuil de détection
  • Analyse quantitative (sur demande, nous contacter)
  • Typage de TOUTES les souches vaccinales (distinction des souches infectieuses de toutes les souches vaccinales disponibles sur le marché vétérinaire français).

Prélèvements à réaliser

  • Sang sur EDTA (quelle que soit la forme clinique)
  • Sang et LCR sur EDTA pour les formes nerveuses pures
  •  Sang sur EDTA et cellules conjonctivales ou oro-pharyngées (écouvillons) en présence de signes respiratoires (possibilité de réaliser également un diagnostic de toux de chenil)
  • Rein, rate, foie, poumon en post-mortem (non fixés)
    Dans les formes chroniques, il est recommandé de faire plusieurs prélèvements (sang et autre prélèvement en fonction des signes cliniques).
  • Suivi post-diagnostic, il est préférable de rechercher le virus sur un mélange de prélèvements (sang, urine, cellules conjonctivales et oro-pharyngées).

Interprétation du résultat

Les informations concernant les vaccins utilisés ainsi que les dates de vaccination sont nécessaires à l’interprétation du résultat (à indiquer sur la fiche de demande d’analyses).

  • Résultat positif  : Compatible avec une maladie de Carré ou une circulation virale.
  • Faible charge de virus vaccinal  : Mise en évidence de la souche vaccinale, probablement liée à une vaccination récente.
  • Résultat négatif : Absence de virus de Carré dans le prélèvement ou quantité inférieure au seuil de détection. Permet d’exclure une forme aiguë de maladie de Carré.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Maladie de Carré du Furet est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Chlamydia psittaci https://scanelis.com/nac/chlamydia-psittaci/ Thu, 22 Feb 2024 12:08:23 +0000 https://scanelis.com/?p=2064 L’article Chlamydia psittaci est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Virus de la Maladie du Bec et des Plumes (BFDV/PBFD)

Maladie de Carré du Furet

Polyomavirus des psittacidés

SARS-CoV2

Chlamydia psittaci




Télécharger le formulaire PCR NAC

Détection de Chlamydophila psittaci par PCR en temps réel.

Indications du test

  • Diagnostic d’une Chlamydiose (Ornithose) chez un oiseau.
  •  Détection des animaux excréteurs sains.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation bactérienne en élevage).
  • Evaluation de la contamination environnementale (cage, volière..).
  • Evaluation du risque zoonotique (Psittacose) : charge de Chlamydophila excrétée par l’animal infecté.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Animal malade : cellules conjonctivales, choanales ou cloacales (écouvillons secs et / ou cytobrosses).
  • Animal sain : cellules cloacales (écouvillon sec).

Interprétation du résultat

Le résultat de l’analyse PCR doit toujours être interprété dans le contexte clinique ou épidémiologique.

  • Résultat positif : Compatible avec une Chlamydiose ou un portage asymptomatique. Risque zoonotique potentiel.
  • Résultat négatif  : Absence de Chlamydophila ou quantité de cette bactérie inférieure au seuil de détection du test. Permet d’exclure une Chlamydiose chez un animal présentant des signes cliniques si les prélèvements adéquats ont été réalisés.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Chlamydia psittaci est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Virus de la maladie de Carré https://scanelis.com/chiens/maladie-carre/ Thu, 22 Feb 2024 11:47:11 +0000 https://scanelis.com/?p=2055 L’article Virus de la maladie de Carré est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Virus de la maladie de Carré




Télécharger le formulaire PCR Chien

Analyse quantitative et typage de souches (vaccinales/infectieuses) permettant un diagnostic de certitude sur des animaux récemment vaccinés, quel que soit le vaccin utilisé (souches vaccinales disponibles sur le marché vétérinaire français).

Indications du test

  • Diagnostic de la maladie de Carré chez le chien, le furet.
  • Suivi post diagnostic.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale en collectivité).

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Sang sur EDTA (quelle que soit la forme clinique)
  • Sang et LCR sur EDTA pour les formes nerveuses pures
  • Sang sur EDTA et cellules conjonctivales ou oro-pharyngées (écouvillons) en présence de signes respiratoires (possibilité de réaliser également un diagnostic de toux de chenil)
  • Rein, rate, foie, poumon en post-mortem (non fixés)
    Dans les formes chroniques, il est recommandé de faire plusieurs prélèvements (sang et autre prélèvement en fonction des signes cliniques).
  • Pour le suivi post-diagnostic, il est préférable de rechercher le virus sur un mélange de prélèvements (sang, urine, cellules conjonctivales et oro-pharyngées).

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : Absence de virus de Carré dans le prélèvement ou quantité inférieure au seuil de détection. Permet d’exclure une forme aiguë de maladie de Carré.
  • Résultat positif  : Compatible avec une maladie de Carré ou une circulation virale
  • Faible charge de virus vaccinal  : mise en évidence de la souche vaccinale, probablement liée à une vaccination récente.

Les informations concernant les vaccins utilisés ainsi que les dates de vaccination sont nécessaires à l’interprétation du résultat (à indiquer sur la fiche de demande d’analyses).

Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Virus de la maladie de Carré est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Virus de l’Hépatite de Rubarth https://scanelis.com/chiens/hepatite-rubarth/ Tue, 20 Feb 2024 12:17:02 +0000 https://scanelis.com/?p=2051 L’article Virus de l’Hépatite de Rubarth est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Virus de l’Hépatite de Rubarth




Télécharger le formulaire PCR Chien

Recherche de l’Adénovirus canin de type 1 par PCR en temps réel.

Indications du test

  • Diagnostic de l’hépatite infectieuse canine ou maladie de Rubarth.
  • Détection des excréteurs asymptomatiques.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Diagnostic de l’hépatite de Rubarth :
    • sur animal vivant : sang total (EDTA) puis en fonction des signes clinqiues, les prélèvements suivants peuvent être ajoutés : urines, LCS, biopsies hépatiques (tube EDTA ou sec).
    • sur animal mort : foie (tube EDTA ou sec).
  • Détermination de statut des animaux sains : urines (tube EDTA ou sec). Le sang total (EDTA) peut être analysé en complément des urines.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : Absence du virus ou quantité inférieure au seuil de détection de la technique.
  • Résultat positif  :
    • Sur un animal cliniquement suspect, une charge élevée du virus permet de conclure à une hépatite de Rubarth.
    • Sur un animal sain, dans le cadre d’un suivi post maladie par exemple, un résultat positif sur urines confirme l’excrétion persistante du virus qui peut durer plusieurs mois après guérison.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Virus de l’Hépatite de Rubarth est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Parvovirus canin https://scanelis.com/chiens/parvovirus-canin/ Tue, 20 Feb 2024 11:55:42 +0000 https://scanelis.com/?p=2040 L’article Parvovirus canin est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Parvovirus canin




Télécharger le formulaire PCR Chien

Détection quantitative (PCR en temps réel) du parvovirus permettant un diagnostic de certitude de la parvovirose canine y compris chez un animal récemment vacciné en particulier avec des vaccins à haut titre viral.

Indications du test

  • Diagnostic de la parvovirose canine.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale en élevage).
  • Evaluation de la contamination environnementale et suivi de décontamination en milieu infecté.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Ecouvillon rectal (même en post mortem, écouvillon sec sans milieu de transport).
  •  Ecouvillon environnemental.

Interprétation du résultat

La plupart des chiens sont porteurs de parvovirus en quantité plus ou moins importante en collectivité. La présence de virus, qu’il soit sauvage ou d’origine vaccinale ne permet pas de poser un diagnostic de certitude en l’absence de quantification de la charge virale excrétée. Les résultats quantitatifs doivent être interprétés dans un contexte clinique et épidémiologique.

  • Résultat négatif : Absence de virus ou quantité inférieure au seuil de détection de la méthode.
  • Résultat positif  :
    • Charge virale faible ou très faible : portage de virus ou trace vaccinale. Ce résultat permet d’exclure une parvovirose.
    • Charge virale moyenne : éventuellement compatible avec une vaccination récente avec un vaccin à haut titre viral. Le plus souvent les charges moyennes sont rencontrées dans les cas de co-infection parvovirus/coronavirus ou lors de formes subaiguës de parvovirose (évolution > 10 jours).
    • Charge virale élevée ou très élevée : compatible avec une parvovirose. De telles charges peuvent être également trouvées dans de rares cas sur des animaux asymptomatiques en collectivité très contaminée (présence de cas cliniques).
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Parvovirus canin est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Neospora caninum https://scanelis.com/chiens/neospora-caninum/ Mon, 19 Feb 2024 17:51:07 +0000 https://scanelis.com/?p=2031 L’article Neospora caninum est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Neospora caninum




Télécharger le formulaire PCR Chien

Recherche de Neospora caninum par PCR en temps réel.

Indications du test

  • Diagnostic de la neosporose chez le jeune chien (très souvent avant 10 mois) présentant des signes cliniques nerveux avec parésie des membres postérieurs évoluant vers une paralysie évolutive, ataxie, myalgies, signes de méninogencéphalomyélite. La néosporose provoque également des troubles de la reproduction chez la femelle avec résorption embryonnaire ou fœtale, avortement (à partir de 45 jours), mortinatalité.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Signes nerveux : LCS ou encéphale (post-mortem), biopsie musculaire.
  • Troubles de la reproduction : poumon, foie, rein, rate des avortons, placenta.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : Absence du protozoaire ou quantité inférieure au seuil de détection de la technique.
  • Résultat positif  : La détection de Neospora caninum dans le LCS, les muscles ou l’encéphale confirme la maladie lors d’évolution de troubles nerveux. Dans un contexte de troubles de la reproduction, la détection de Neospora caninum dans le placenta et/ou les organes des avortons est en faveur de son rôle pathogène. Les quantités de parasites dans les LCS sont souvent faibles, en revanche dans les tissus, en particulier les muscles il est fréquent de trouver des charges parasitaires importantes.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Neospora caninum est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Leptsospires https://scanelis.com/chiens/leptospires/ Mon, 19 Feb 2024 17:39:27 +0000 https://scanelis.com/?p=2027 L’article Leptsospires est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Leptsospires




Télécharger le formulaire PCR Chien

Recherche des leptospires pathogènes (Leptospira interrogans sensu lato) par PCR en temps réel.
Les sérovars suivants sont détectés (liste non exhaustive) : canicola, icterohaemorrhagiae, autumnalis, australis, grippotyphosa…

Indications du test

  • Diagnostic de leptospirose dans toutes ses formes, y compris chroniques.
  • Evaluation du risque de transmission en particulier après un contact avec un animal malade.

Caractéristiques du test

  • RT-PCR en temps réel
  • Seuil de détection
  • Détection de l’ensemble des sérovars pathogènes chez le chien. Pas de détection des leptospires saprophytes.
  • Pas de possibilité de typage du sérovar impliqué.

Prélèvements à réaliser

  • Sang EDTA et urine (la bactériémie est plus précoce que l’excrétion dans les urines mais transitoire). Il est possible de réaliser plusieurs prélèvements d’urine sur 24 h pour réaliser une seule analyse sur le mélange. Les prélèvements doivent être réalisés avant la mise en place du traitement antibiotique.
  • Foie, rein en post-mortem.
  • Troubles de la reproduction : organes de l’avorton, cellules vaginales et sang EDTA.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : Absence de leptospires ou quantité inférieure au seuil de détection. Si l’animal est sous traitement antibiotique au moment du prélèvement, risque de faux négatif.
  • Résultat positif  : Présence de leptospires, compatible avec une leptospirose.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Leptsospires est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Leishmanies https://scanelis.com/chiens/leishmanies-chien/ Mon, 19 Feb 2024 14:29:55 +0000 https://scanelis.com/?p=2022 L’article Leishmanies est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Leishmanies




Télécharger le formulaire PCR Chien

Recherche des leishmanies du complexe Leishmania donovani (L. infantum, L. donovani, L. chagasi).

Indications du test

  • Diagnostic de leishmaniose dans toutes ses formes, y compris chroniques.
  • Détermination de statut d’un animal asymptomatique.
  • Suivi de traitement.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Suspicion clinique – selon les signes cliniques observés :
    sang EDTA et/ou raclage cutané et/ou ponction ganglionnaire (hypertrophie ganglionnaire) et/ou cellules conjonctivales. Il est conseillé de réaliser plusieurs prélèvements pour réaliser une seule analyse sur le mélange.
  • Détermination de statut d’un animal asymptomatique : de préférence moelle osseuse sur EDTA.
  • Suivi de traitement : sang EDTA (le sang se négative en premier) puis moelle osseuse si sang négatif.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : Absence de leishmanies ou quantité inférieure au seuil de détection, permet d’exclure une leishmaniose si les prélèvements adéquats ont été réalisés.
  • Résultat positif  : Présence de leishmanies, compatible avec une leishmaniose ou un portage en zone d’endémie. Chez le chien, le taux de porteurs asymptomatiques dans le sang évalué avec le test Scanelis est de 6%. Si un prélèvement cutané a été réalisé, l’interprétation du résultat devra prendre en compte la quantité de leishmanies détectées (nous consulter pour une interprétation de votre résultat).
    • Cas particulier du suivi de traitement  : le suivi peut être réalisé sur le sang qui est le prélèvement qui se négative en premier. Après un premier résultat négatif sur le sang, la moelle osseuse est le prélèvement le plus adapté pour le suivi. L’animal peut être considéré comme négatif après deux contrôles négatifs sur la moelle osseuse à 3 mois d’intervalle.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Leishmanies est apparu en premier sur Scanelis.

]]>
Herpèsvirus canin https://scanelis.com/chiens/herpesvirus-canin/ Mon, 19 Feb 2024 14:19:23 +0000 https://scanelis.com/?p=2016 L’article Herpèsvirus canin est apparu en premier sur Scanelis.

]]>

Herpèsvirus canin




Télécharger le formulaire PCR Chien

Analyse quantitative de la charge virale en herpèsvirus canin responsable de mortalité en période néonatale (5 jours à 3 semaines) et de troubles respiratoires surtout chez le jeune (syndrome toux de chenil) ainsi que de troubles de la fertilité chez les reproducteurs. Ce virus est également impliqué dans l’apparition et l’évolution de certaines lésions de conjonctivite et de kératite.

Indications du test

  • Diagnostic de l’herpèsvirose dans ses différentes formes cliniques.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale en collectivité et détection des porteurs).

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Cellules oro-pharyngées, conjonctivales et nasales (écouvillons ou cytobrosses) en présence de signes respiratoires (possibilité de rechercher les autres agents du syndrome toux de chenil, joindre également alors du sang sur EDTA et/ou du liquide de lavage broncho-alvéolaire sur tube sec).
  • Cellules oro-pharyngées et cellules vaginales/prépuciales (écouvillons ou cytobrosses) ou sperme (tube sec) en présence de troubles de la reproduction chez l’adulte, pour détecter un portage.
  • Cellules conjonctivales et cornéennes (écouvillons ou cytobrosses) en présence de lésions oculaires.
  • Rein, rate, foie, poumon (non fixés) en post-mortem en cas de mortalité néonatale.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif :  Absence d’herpèsvirus dans le prélèvement ou quantité inférieure au seuil de détection.
  • Résultat positif  : Compatible avec une herpèsvirose (si charge virale élevée) ou un portage /une réexcrétion après réactivation du virus latent (si charge virale faible).

Un traitement antibiotique récent ou en cours au moment du prélèvement peut modifier la sensibilité du test et/ou la charge virale.

Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif

L’article Herpèsvirus canin est apparu en premier sur Scanelis.

]]>